Pédiatrie

 

Présentation

 

La sous-section 54-01 comportait au 31/12/08 163 PU-PH (18 femmes – 62 en Ile de France) et 13 MCU (10 femmes – 5 en Ile de France). Ses représentants au CNU sont au nombre de 12 PU et 3 MCU. Concernant les PU il est de tradition de maintenir une répartition 7 provinciaux, 5 parisiens, ce qui permet de représenter toutes les régions de province et tous les CHU parisiens à composante pédiatrique. Une des caractéristiques de la spécialité étant l'organisation en surspécialités d'organes ou d'âge (néonatalogie), il est souhaité également que les « grandes » surspécialités soient représentées au CNU mais aucune règle n'est fixée dans ce domaine. C'est donc par le jeu des nominations que les équilibres sont ajustés.
 Concernant les épreuves de concours, la 54-01 n'a pas d'originalité particulière. Le document de Titres et Travaux est présenté selon un modèle pré-établi. Depuis 2008, il est demandé aux candidats de joindre à leur dossier un cas clinique sur le modèle ECN. Ce cas est transmis au représentant de la pédiatrie au CNCI qui le note et alimente ainsi la banque en cas cliniques pédiatriques.  L'épreuve proprement dite est précédée par une visite sur site de 2 rapporteurs qui ont pour mission de rencontrer tous les responsables locaux (doyen, Présidents de CME et CCM, Chefs de pôle et de service) ainsi que les collaborateurs du candidat dans ses différentes missions (service hospitalier, laboratoire de recherche…). Le jour du concours, les candidats présentent leurs Titres et Travaux en 20' suivis de 10' de discussion. Les sujets de la leçon portent toujours sur le domaine d'excellence des candidats et il n'est pas donné d'indication précise sur le niveau attendu de l'exposé (ex : cours de DCEM). Les candidats ont 2h de préparation. Ils sont autorisés à avoir des documents et préparent leur exposé sur transparents. Les délibérations se font au terme de l'audition de tous les candidats et se terminent par un vote à bulletin secret, candidat par candidat, la voie du Président étant déterminante en cas d'égalité oui-non.

Lors des sessions d'avril et de juin, un  « tour de France » est réalisé, qui consiste à donner, région par région, des informations sur la situation universitaire de la pédiatrie dans chaque UFR.

 

Actualités et Informations