Pneumologie ; addictologie (2 options)

 

Présentation

 

Membres de la sous section, actualisé en 2010

PU-PH

Anne Lafaurie Bergeron CHU Lariboisière Nommée 2010

Jean Charles Dalphin Université de Besançon Elu 2010

Philippe Delaval Université de Rennes Nommé 2010

Patrice Diot Université de tours Nommé 2010

Michel Fournier Université Bichat Elu 2007

Philippe Godard Université Montpellier Elu 2007. Président de la sous section 51-01

Gérard Huchon Université PAris 5. Elu 2010. Président de la section 51.

 

Charles Hugo Marquette Université de Nice Elu 2010. Président du collège des PU-PH

Jean François Muir Université de Rouen Elu 2007

 

MCU-PH

Francis Couturaud Universté de Bretagne Elu 2007

Hilario Nunes Université PAris 13 Elu 2010

Olivier Sanchez Université paris 5 Nommé 2007

 

Actualités et Informations  

 

EVALUATION DES CANDIDATS A UN POSTE DE PU-PH ou MCU-PH

avril 1999, révisé avril 2004

 

 

L'évaluation est globale et s'appuie sur ces quatre éléments qui ne sont ni suffisants, ni totalement rédhibitoires.

 

ACTIVITES DE SOINS

 

Les éléments pris en considération sont :

1.     Les services rendus[1] :

Consultations,

Investigations pneumologiques : explorations fonctionnelles respiratoires, endoscopies,

Gardes de réanimation,

Responsabilité directe d'un secteur d'hospitalisation, de soins intensifs, de réanimation.

2.     L'appréciation du candidat par la communauté médicale de son établissement hospitalier.

 

ACTIVITES PEDAGOGIQUES ET APTITUDES A  LA COMMUNICATION SCIENTIFIQUE

 

Elle est évaluée sur les éléments suivants :

1.     Les publications à caractère didactique

2.     Les activités d'enseignement

3.     Les conférences sur invitation

4.     La connaissance d'une langue étrangère (anglais)

5.     Une leçon d'1/2 heure préparée en 1 heure sur un sujet auquel s'est intéressé le candidat, à l'exclusion de ses principaux sujets d'intérêt.

 

ACTIVITES ET PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES

 

Elles sont évaluées sur les publications du candidat et le projet de recherche actuel. Les publications sont évaluées par le calcul d'un score cumulatif. Ne sont considérés pour le calcul que les articles originaux (AO), les revues générales (RG) et les cas cliniques (CC). L'impact factor (IF)[2] de la revue dans lequel l'article est publié, la pondération selon le type de publication (P=1 si AO, P=0,5 si RG, P=0,25 si CC), le rang du candidat comme signataire de chaque article, et le nombre d'années écoulées depuis la fin de l'internat (T) sont les éléments du calcul du score. Ainsi pour n publications, le score est calculé de la façon suivante :

 

Score cumulatif = (Si=1,n IFi*Pi/rangi)/T

 

Un score inférieur à 2 pour un PU, à 1 pour un MCU, l'absence de publication dans la Revue des Maladies respiratoires, l'absence de 2-3 publications comme premier auteur dans des revues dont l'IF est supérieur ou égal à 4 seraient problématiques.

 

PARTICIPATION AUX ACTIVITES DE LA COMMUNAUTE PNEUMOLOGIQUE, MOBILITE

 

1.     Le charisme, l'aptitude à animer et/ou à s'intégrer, la prise de responsabilités collectives, l'appartenance aux sociétés savantes nationales ou internationales, les communications aux congrès dont témoignent les résumés sont les témoins de la place que le candidat occupe dans la discipline.

2.     La mobilité sera évaluée sur les données fixées par la réglementation ; elle n'est exigible que pour les PU.



[1] Il sera tenu compte de l'importance de l'encadrement médical dans la structure du candidat.

[2] Il sera tenu compte que l'IF de certaines revues sous évalue ou surévalue leur impact dans la discipline pneumologique.